Actualités

18 mai 2018
Mots clés :

Réduction du gaspillage alimentaire en secteur sanitaire et médico-social : des documents pour vous aider

Les rencontres « Réduction du gaspillage alimentaire en secteur sanitaire et médico-social », qui ont eu lieu le 1er février 2018 à Caen, ont réuni 200 participants. Ces rencontres ont été co-organisées par l’ADEME, l’Agence régionale de santé (ARS) et le Réseau pour éviter le gaspillage alimentaire (REGAL) Normandie.

Une vingtaine d’ateliers participatifs, animés en méthode d’intelligence collective, ont produit des recommandations et des pistes d’actions qui ont été synthétisées dans des livrables. Chaque fichier Excel reprend l’ensemble des difficultés rencontrées (dans un onglet) et propose (dans les autres onglets) les différentes solutions possibles classées selon leur niveau de facilité/difficulté de mise en œuvre.

Consulter les documents

L’ADEME, l’ARS et le REGAL tiennent à remercier vivement l’ensemble des professionnels hospitaliers qui ont animé les ateliers et rédigé les synthèses de leurs ateliers : le Centre hospitalier (CH) du Rouvray, le CH Avranches-Granville, le Centre hospitalier universitaire (CHU) de Caen, le Groupement d'intérêt public (GIP) Restauration collective Centre Manche.

18 mai 2018

L’ADEME les a soutenus, ils témoignent !

Associations, collectivités, entreprises, elles ont toutes deux points communs : être normandes et… avoir engagé une démarche que l’ADEME a soutenue.

Afin de valoriser leur retour d’expérience, leurs bénéfices, et de vous donner envie de vous lancer, nous mettons en ligne leurs témoignages sous forme de courtes vidéos (2-3 minutes) sur notre site Internet. Vous êtes concerné par le sujet, n’hésitez pas, et découvrez en quelques minutes comment d’autres s’y sont pris !

14 mai 2018

La Région Normandie lance l’enquête publique du Plan régional de prévention et de gestion des déchets (PRPGD) et son rapport environnemental

Né de la loi NOTRe du 7 août 2015, le Plan régional de prévention et de gestion des déchets (PRPGD) élargit les compétences des Régions en matière de déchets. La Région est désormais tenue de proposer une stratégie globale cohérente prenant en compte tous les types de déchets (hors déchets radioactifs) et tous les producteurs (particuliers, commerces, BTP…). Le PRPGD version 2018 intègre aussi de nouvelles spécificités : objectifs de réduction des déchets déclinant les objectifs nationaux, gestion spécifique de nouvelles catégories telles l’amiante ou les biodéchets, plan d’action en faveur de l’économie circulaire…

Conformément à la législation, le projet de PRPGD normand a été arrêté par le Conseil régional le 19 février 2018, à l’issue d’une phase de consultation réglementaire*. Soucieuse de prendre en considération l’ensemble des enjeux et spécificités locales, la Région Normandie a également associé à ses travaux l’ensemble des acteurs locaux, économiques, sociaux et environnementaux. Plus de 350 partenaires (services de l’État, collectivités, organisations professionnelles, associations…) ont ainsi été mobilisés via une trentaine de réunions et 4 colloques régionaux.

L’enquête publique qui se déroule du 1er juin au 2 juillet 2018 constitue l’ultime phase de la procédure de consultation, après quoi le PRPGD et son rapport environnemental seront définitivement adoptés par l’Assemblée régionale, faisant de la Normandie le premier territoire métropolitain à être doté de cet outil de planification.

* Instances consultées : conférence territoriale d’action publique, Régions limitrophes, autorités organisatrices de collecte et de traitement des déchets, préfet de région, Mission régionale d’autorité environnementale.

Consulter le dossier d’enquête publique – disponible à partir du 1er juin 2018

16 avril 2018

Mobilisez-vous pour la planète, votez pour votre projet citoyen préféré !

Lancé en novembre 2017 par le ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, le dispositif « Mon projet pour la planète » invite les citoyens à proposer des projets dans les domaines de l’énergie, de l’économie circulaire et de la biodiversité. Les internautes ont désormais jusqu’au 11 mai 2018 pour voter pour leur projet préféré. Les projets lauréats seront ensuite financés par l’ADEME et l’Agence française pour la biodiversité (AFB), pour un montant total maximum de 3 millions d’euros.

Votez sur le site Mon projet pour la planète

Pages