Financer mon projet

Les aides ne sont pas systématiques, elles sont étudiées au cas par cas en fonction de l’impact environnemental, du caractère exemplaire et des disponibilités budgétaires.

Un échange permettra de vous proposer le dispositif d’aides le mieux adapté à votre projet : identifiez votre interlocuteur.

Le dispositif d’aides

Aides à la réalisation :

  • aides à la décision : diagnostics et études d’accompagnement de projets réalisés par un prestataire externe ;
  • projets environnementaux, principalement sous forme d’investissements : opérations exemplaires ou opérations de diffusion de technologies éprouvées (Fonds Chaleur, Fonds Déchets, soutien à la méthanisation).

Aides à la connaissance :

  • projets de recherche, développement et innovation ;
  • études « à caractère général » : benchmark, prospective, développement d’outils, méthodes, évaluation… ;
  • observatoires territoriaux.

Aides au changement de comportement :

  • programmes de communication, formation, animation ;
  • équipements pédagogiques ;
  • programmes d’actions des relais de mobilisation.

Aides dans le cadre d’un contrat d’objectifs : projets territoriaux de 3 ans sur la base d’un objectif de résultats.

Le Fonds Chaleur, un outil de financement

Titre image

Légende de l'image

Le Fonds Chaleur, géré par l’ADEME, est destiné à accompagner les projets visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à renforcer l’indépendance énergétique de la France.

Le champ d’intervention du Fonds Chaleur porte sur : chaleur fatale, méthanisation, chaufferie bois, solaire thermique dans l’industrie et production de froid à partir d’énergies renouvelables.

Face aux enjeux de la transition énergétique et à un secteur Industrie qui représente plus de 20 % des consommations énergétiques de la France, l’accompagnement des acteurs industriels dans leurs efforts de réduction des consommations d’énergie est essentiel. Ceci d’autant plus, qu’à production égale, l’efficacité énergétique de l’industrie atteignable d’ici 2030 est estimée par l’ADEME à 20 %.

La récupération et la valorisation de la chaleur fatale issue de l’industrie constituent un potentiel d’économies d’énergie à exploiter.

Consultez les conditions d’octroi des aides pour le Fonds Chaleur