Maîtriser l'énergie dans mon industrie

Nécessaire à toute production, l’énergie est un poste budgétaire qui peut être réduit. Différentes démarches sont possibles.

Sommaire du dossier

Récupération de la chaleur fatale

Intérêts de la récupération de la chaleur fatale

La récupération de la chaleur fatale peut aboutir à :

  • une valorisation « en interne », pour répondre à des besoins de chaleur propres à l’entreprise (process, chauffage des locaux, etc.) ;
  • une valorisation « en externe » pour répondre à des besoins d’autres organismes du territoire (industrie, logements, tertiaire, etc.) via un réseau de chaleur.

Graphique des principaux gisements de chaleur fatale supérieurs à 100 °C. Voir descriptif détaillé ci-après

 Descriptif détaillé du graphique (PDF - 205.64 Ko)

Graphique des gisements de chaleur fatale selon les températures de rejet. Voir le descriptif détaillé ci-après

Descriptif détaillé du graphique (PDF - 205.56 Ko)

Les actions de l’ADEME

L’étude nationale de l’ADEME évalue le gisement normand de récupération de chaleur fatale haute température (c’est-à-dire supérieur à 100 °C) à 5 850 GWh soit l’énergie nécessaire pour le chauffage d’environ 490 000 logements.
Cette chaleur résiduelle issue d’un procédé peut être valorisée en substitution de production classique (combustion, etc.).

L’ADEME a réalisé diverses actions afin de mobiliser ces gisements :

  • organisation d’un colloque avec l’Association technique énergie environnement (ATEE), réunissant plus de 160 professionnels sur le sujet ;
  • lancement d’un appel à projets (en cours) pour financer les études de faisabilité et les investissements liés à la mise en œuvre de récupération de chaleur fatale (consultez les documents de l'appel à projets) ;
    Deux investissements ont été financés :
    • récupération de chaleur sur des torréfacteurs pour régénération des roues de dessiccation,
    • récupération de chaleur sur colonne de distillation ;
  • réalisation, avec la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL), d’une enquête de maturité auprès des industriels de la région ;
  • lancement d’un appel à candidatures (en cours) pour la réalisation de 24 études d’opportunité chaleur fatale financées par l’ADEME.

Dans le cadre du Fonds Chaleur renouvelable, l’ADEME soutient financièrement les projets de récupération de chaleur fatale.

À noter : le 24 mars 2016, l’ADEME et l’Association technique énergie environnement (ATEE) ont organisé un colloque sur ce sujet.

Quelques documents de référence