Réduire le coût de mes déchets

Les déchets ont un impact environnemental et économique fort. Des actions de limitation sont possibles.

Sommaire du dossier

Devenir Répar’acteur

On estime que les Français possèdent en moyenne 7 appareils électroménagers par foyer. 40 % de ces appareils sont jetés avant leur fin de vie. Même si 60 % des Français sont désireux de faire réparer leurs objets, ils ignorent qui peut faire la réparation, où trouver un réparateur et quel sera le prix de la réparation.

Une étude ADEME de 2015 montre que de nombreux objets sont réparables :

  • gros électroménager (lave-linge, lave-vaisselle, frigos, cuisinières…) ;
  • petit électroménager (centrales vapeur, machines à café, aspirateurs…) ;
  • téléviseurs ;
  • ordinateurs ;
  • smartphones ;
  • vélos ;
  • chaussures.

En Normandie, le secteur de la réparation fait travailler environ 3 800 entreprises et plus de 8 000 salariés (source : CRMA 2016).
Ce sont majoritairement des artisans ou des Très petites entreprises (TPE) de moins de 2 salariés, qui ont une autre activité de vente de produits neufs. Les secteurs concernés sont ceux des biens personnels et domestiques, de la fabrication et réparation diverse, des ordinateurs et équipements, des machines et équipements mécaniques.

Sur Rouen, plus de 300 artisans exercent une activité de réparation. 45 artisans participent à l’opération « Répar’acteurs » qui a pour objectif de donner de la visibilité aux réparateurs, de valoriser leur savoir-faire et de faire partie d’un réseau local animé par la Chambre des métiers et d’artisanat (CMA).
Ceux-ci bénéficient d’un kit de communication et d’une visite développement durable. Ils s’engagent à faire la promotion de la réparation auprès de leurs clients.

Consultez l’annuaire des Répar'acteurs

Quelques documents de référence