Toute l'actualité

14 février 2018
Mots clés :

10 territoires 100 % énergies renouvelables en Normandie !

Fabrice Legentil, Directeur régional de l’ADEME et Hervé Morin, Président de la Région Normandie ont dévoilé ce 14 février 2018 la liste des 10 collectivités lauréates de l’appel à manifestation d’intérêt régional.

Pour accompagner les meilleurs projets, la Région accorde 20 000 euros de subventions à ces 10 lauréats. L’appel à manifestation d’intérêt régional permet de mobiliser les financements de l’ADEME sur l’ingénierie. À l’horizon 2019, ces dix territoires devront avoir défini une stratégie et un plan d’action.

L’objectif est de couvrir, d’ici 2040, l’intégralité de leur consommation d’énergie par la production d’énergies renouvelables, pour réduire l’émission des gaz à effet de serre, développer une filière économique normande, et créer des emplois non délocalisables.

Les dix territoires sélectionnés sont :

  • communauté d'agglomération Caux vallée de Seine ;
  • Seine Normandie agglomération ;
  • Intercom Bernay Terres de Normandie ;
  • Pôle d'équilibre territorial et rural (PETR) du Perche Ornais ;
  • communauté urbaine d’Alençon ;
  • communauté de communes Cingal-Suisse Normande ;
  • communauté de communes Vallées de l'Orne et de l'Odon ;
  • communauté de communes Coeur de Nacre ;
  • Saint-Lô agglomération ;
  • PETR de la Baie du Mont-Saint-Michel.

Plus d’informations sur la mise en œuvre d'une démarche énergie-climat

31 janvier 2018

3 collectivités normandes sont labellisées Cit’ergie en janvier 2018 !

La ville de Petit-Quevilly (76), la commune de Vire Normandie (14) (renouvellement) et la communauté d’agglomération Seine-Eure (27) (renouvellement) s’engagent avec la démarche Cit’ergie pour le climat et la transition énergétique !

Le label Cit’ergie a pour objectif d’inciter les collectivités à renforcer leur ambition politique climat-air-énergie, à travers une démarche d’amélioration continue, qui s’adapte en permanence aux besoins des collectivités pour les pousser vers l’excellence. En 2018, Cit’ergie fête ses 10 ans d’existence en France depuis sa création par l’ADEME !

À l’occasion des 19es Assises européennes de la transition énergétique à Genève, le 31 janvier, l’ADEME a remis pour la 10e année consécutive, les labels Cit’ergie à 13 collectivités, portant ainsi à 131 le nombre de collectivités engagées, soit 15 millions d’habitants couverts (22 %) par le dispositif.

Cit’ergie est l’appellation française du label European energy award (EEA) mis en œuvre dans plusieurs pays européens (Allemagne, Autriche, Italie, France, Luxembourg, Liechtenstein, Monaco, Suisse) et déjà accordé à plus de 1 450 collectivités européennes.

En France, le label est porté et diffusé par l’ADEME via ses directions régionales. Cit’ergie est un outil opérationnel structurant d’une politique climat-air-énergie durable et ambitieuse pouvant servir d’appui aux démarches de Territoires à énergie positive (TEPOS). Cit’ergie structure et contribue activement à l’élaboration d’un Plan climat air énergie et territoires (PCAET) ou du volet énergie d’un Agenda 21 et aide à répondre aux engagements de la convention des maires.

21 décembre 2017

Hiver : les éco-gestes pour limiter sa conso électrique !

Une production d’électricité très carbonée en période de pic de consommation

Lors de périodes de grand froid, la consommation électrique des ménages français augmente considérablement, avec un pic entre 18 heures et 20 heures. Chaque baisse de 1 °C de température extérieure entraîne un besoin supplémentaire de production d’électricité estimé à 1,9 GW à 19 h, soit l’équivalent de plus de 5 centrales thermiques à flamme. Cette sensibilité à la température est essentiellement due au chauffage électrique, qui représente plus de 40 % de la consommation aux heures de pointe.

Des gestes simples à mettre en place pour réduire la consommation

Pour éviter d’avoir recours à cette énergie très carbonée et éviter de potentielles coupures d’alimentation, l’ADEME recommande d’adopter des gestes simples pour réduire la consommation d’énergie lors des pics de consommation d’électricité.

Consultez les gestes simples préconisés (PDF - 336.05 Ko)

L’ADEME a estimé que le potentiel de réduction de la pointe électrique lié à ces gestes s’élève à 12,1 GW, soit environ 15 % de la pointe au plus fort de l’hiver, et peuvent limiter les risques de coupure du réseau électrique. La majorité de ces gestes ont un impact faible sur le confort des foyers.

Agir sur le long terme pour réduire la consommation d’énergie

Les actions volontaires des ménages sont une solution temporaire pour réduire la consommation énergétique en cas de grand froid. Toutefois, et afin de réduire de manière pérenne la consommation d’énergie liée au logement ainsi que nos émissions de gaz à effet de serre, l’ADEME recommande en priorité aux ménages les actions de maîtrise de la demande en énergie, et plus particulièrement de bien choisir ses équipements grâce à l’étiquette énergie, bien les utiliser et bien les entretenir.

19 décembre 2017

9 chartes CO2 signées le 15 décembre 2017

Vendredi 15 décembre 2017, à l’Hôtel de Région Normandie à Rouen, 9 entreprises normandes effectuant du transport routier ont signé avec la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) et l’ADEME une charte d’engagement volontaire de réduction des émissions de CO2.

Parmi ces 9 entreprises (6 effectuant du transport public de marchandises, 2 du transport public de voyageurs et 1 du transport privé) :

  • 4 s’engageaient pour la première fois : Kéolis Seine-Maritime (76), STTN (50), Voyages Aiglons (61) et Unifer Environnement (76) ;
  • 1 renouvelait son engagement pour la seconde fois : PTS Dufour (76) ;
  • 4 renouvelaient leur engagement pour la troisième fois : Transports JOURDAN (50), Transports Desjouis (61), NBT (50) et SNVP (50).

Ces 9 engagements :

  • portent sur 3 ans ;
  • concernent 585 véhicules et 669 conducteurs ;
  • correspondent à un objectif annuel de réduction des émissions de CO2 de 1 493 tonnes, soit 4,38 % des émissions de CO2 générées par ces entreprises.

Consultez le site dédié Objectif CO2

Pages