Alimentaire

Sommaire :

Cuisine centrale de Vire : un exemple de sobriété gourmande

À Vire, dans le Calvados, le responsable de la cuisine centrale a toujours privilégié les produits frais et de saison. Depuis 6 ans, il a peu à peu développé un réseau de fournisseurs locaux : légumes bio, produits laitiers, viande… Le plus souvent, les produits sont livrés en contenants réutilisables. Toutes les épluchures partent au compost. Les quantités sont ajustées grâce à un serveur Internet. La démarche est accompagnée d’un important travail d’animation auprès des enfants : semaine du goût, menus en couleur, découverte des plantes aromatiques… Un exemple d’action menée par la collectivité dans ses domaines de compétence qui, en touchant 369 familles par an, concoure aux changements de comportements alimentaires sur le territoire.

  • Collectivité : Ville de Vire
  • Effectif interne : 365 agents
  • Action : Restauration collective intégrant la sobriété
  • Publics cibles : agents, élus, habitants et enfants
  • Mots clés : circuits courts, éco-exemplarité, lutte contre le gaspillage alimentaire, réduction des déchets, restauration collective, sensibilisation des agents, des élus, des habitants et des enfants, sobriété d’usage, sobriété foncière, sobriété gourmande, sobriété matières premières.

Consulter la fiche du projet (PDF - 204.18 Ko)

Communauté urbaine d’Alençon : « De la terre, à la table » ou comment favoriser la sobriété ?

Avec la lutte contre le gaspillage, les circuits courts alimentaires concourent à instaurer des modes de vie plus sobres mais ambitieux au regard des objectifs qu’ils poursuivent ! Sur un territoire déjà dynamique dans ce domaine, la Communauté urbaine d’Alençon mène une politique volontariste : d’une part en favorisant l’installation de maraîchers (trois se sont installés depuis 2019), d’autre part, en ayant conçu un projet pour la restauration commerciale destiné à promouvoir une offre de menu « bas carbone ». Momentanément stoppé par les mesures sanitaires, ce projet sera mis en œuvre dès que les conditions redeviendront favorables.

  • Collectivité : Communauté Urbaine d’Alençon (61 et 72)
  • Nombre de communes : 31
  • Effectif interne : 772 agents
  • Action : Un dispositif pour favoriser les circuits courts alimentaires
  • Public cible : professionnels
  • Date : 2021
  • Mots clés : circuits courts, changement de comportement et régimes sobres agriculture biologique, menu bas carbone, restauration collective, restauration commerciale

Consulter la fiche du projet (PDF - 202.28 Ko)

Rouen métropole : favoriser l’agriculture de proximité

Sur un territoire très urbanisé sur lequel peu d’espaces restent disponibles, Rouen Métropole ambitionne de maintenir, voire d’augmenter la part des terres agricoles. Un observatoire du foncier – regroupant la Métropole, la Chambre d’agriculture, les réseaux associatifs Terre de liens, Bio en Normandie, les Centres d'initiatives pour valoriser l'agriculture et le milieu rural (Civam) et la Safer – a été créé en 2021 pour favoriser le rapprochement des agriculteurs souhaitant céder leur exploitation avec des porteurs de projets agricoles. La collectivité travaille également à la création d’un espace test pour permettre à des nouveaux maraichers de conforter leur projet d’installation. Par ailleurs, avec la communauté d’agglomération Seine Eure, Rouen Métropole a lancé une étude pour identifier l’offre et la demande en légumes de plein champ, avec l’ambition – si les résultats sont favorables – de développer et structurer la filière sur le territoire afin de répondre aux besoins en restauration collective notamment.

  • Collectivité : Métropole Rouen Normandie (76)
  • Nombre de communes : 71
  • Effectif interne : 1 700
  • Action : Observatoire du foncier agricole
  • Public cible : professionnels
  • Date : en cours
  • Mots clés : sobriété foncière, lutte contre l’étalement urbain, alimentation, agriculture, maraichage

Consulter la fiche du projet (PDF - 136.15 Ko)