Foncier

Sommaire :

Argentan Intercom : redynamisation du centre-ville et sobriété foncière

Sur le territoire d’Argentan intercom, de nombreux services ont été implantés en périphérie de ville, générant d’importants déplacements ainsi qu’une moindre fréquentation du centre-ville et son affaiblissement progressif. Depuis 2015, la collectivité mène une politique volontariste pour inverser la tendance. Il s’agit de ramener les services en cœur de ville, d’y créer de nouveaux logements et de relancer l’activité commerciale ; ceci en utilisant le foncier dégradé et en limitant les déplacements.

Pour mettre en œuvre cette politique, la collectivité a dressé un inventaire de son patrimoine bâti et non bâti. Ce travail a notamment permis d’identifier des friches urbaines et d’évaluer le taux d’occupation des bâtiments. Sur cette base, différents types d’actions ont été programmés : regroupement de sites, amélioration du taux d’usage, externalisation de biens immobiliers vacants. Parmi les réalisations récentes : le regroupement de 2 écoles, la construction d’un Pôle Santé sur une ancienne friche et la réinstallation d’un foyer de jeunes travailleurs, auparavant situé en périphérie, dans 3 bâtiments du centre-ville. Autant de mètres carrés économisés !

  • Collectivité : Communauté de communes d’Argentan (61)
  • Nombre de communes : 52
  • Effectif interne : 240 agents
  • Action : revitalisation du centre-ville 
  • Public cible : habitants du territoire
  • Date : 2015-2019
  • Mots clés : friche urbaine, mutualisation des espaces, patrimoine bâti, patrimoine non bâti, sobriété structurelle, taux d’occupation

Consulter la fiche du projet (PDF - 197.16 Ko)

Consulter la vidéo Argentan intercom

Pays de Falaise : plus de sobriété foncière grâce au diagnostic du territoire

Limiter la consommation de terres agricoles et naturelles, tel est l’objectif du Pays de Falaise. Pour y parvenir, la première étape a été de réaliser un diagnostic qui visait à recenser les friches et espaces vacants dans la tache urbaine. Ce travail a conduit à une prise de conscience du potentiel foncier théorique, nécessitant une analyse au cas par cas dans les communes. Cette approche, confortée par des ateliers de réflexion – portant sur la densification, sur l’efficience de la consommation de foncier… – a été traduite en carte de la tache urbaine par commune. Techniquement, ce travail ne peut pas servir de base à l’élaboration du Plan local d’urbanisme intercommunal et habitat (PLUIH), mais il a permis d’intégrer, bien avant la mise en œuvre du Plan d’aménagement et de développement durable (PADD), les notions de sobriété foncière, de limitation de la consommation des terres, de dents creuses… Cette même approche a fait émerger un projet de réhabilitation d’une friche urbaine pour y créer un pôle d’économie sociale et solidaire qui ouvrira ses portes en 2022.

  • Collectivité : Pays de Falaise (14)
  • Nombre de communes : 58
  • Effectif interne : 79
  • Action : stratégie de sobriété foncière
  • Publics cibles : habitants
  • Mots clés : espaces vacants, friches urbaines, lutte contre l’étalement urbain, reconstruction de la ville sur la ville, réhabilitation

Consulter la fiche du projet (PDF - 193.34 Ko)

Consulter la fiche d’élaboration de la stratégie foncière de la Communauté de communes du Pays de Falaise (PDF - 4.55 Mo)

Ville de Malaunay : mise en œuvre de la démarche Bimby de sobriété foncière

Exemplaire du fait de la précocité de son engagement dans la transition écologique et des nombreuses actions menées en matière de sobriété, la collectivité cherche également des solutions dans le domaine du foncier. C’est dans cette perspective que s’inscrit la démarche Bimby – acronyme de « Build in my Back Yard », littéralement « Construire dans mon jardin » – menée à Malaunay 2012. Bimby vise à offrir la possibilité aux propriétaires de vendre une partie de leur terrain pour la construction d’un nouveau logement et, ainsi, de densifier les zones déjà habitées.

Ayant constaté une division parcellaire trop grande pour de nombreux ménages vieillissants, la Ville a mis en place, dans 2 quartiers, un dispositif gratuit, selon les modalités suivantes : rencontre des habitants avec un architecte et suggestions de division de la parcelle suite à cet échange. 38 habitants au total ont pu bénéficier de ce dispositif et 56 logements ont été créés (constatés au moment des demandes de permis de construire). Cette opération, entièrement gratuite pour les habitants, n’a été menée qu’une fois, car financée par la Métropole et le Plan « Urbanisme construction architecture » (Puca).

  • Collectivité : Ville de Malaunay (76)
  • Effectif interne : 105 agents
  • Action : démarche Bimby
  • Public cible : habitants de la ville
  • Date : 2012
  • Pourcentage de réussite estimé : 37,5 %
    38 rendez-vous ont été planifiés lors de 4 permanences en mairie et 8 dossiers ont abouti permettant la création de 56 logements (1 groupé de 44 logements, 12 logements individuels + 2 extensions)
  • Mots clés : accompagnement des habitants, densification urbaine, optimisation parcellaire, permis de construire, sobriété foncière